• atableavecannegaelle

Zoom sur les allergies alimentaires: (Partie I) Qu'est ce qu'une allergie alimentaire?

Mis à jour : févr 28


Il n'est pas toujours facile de savoir si l'on souffre d'allergie alimentaire.



L'alimentation est au cœur de notre vie. Indispensable, source de plaisirs ou de frustrations, elle a également un impact sur notre santé. Néanmoins, il arrive parfois que l'organisme ne tolère pas un ou plusieurs aliments. Surviennent alors divers désagréments allant des problèmes digestifs aux réactions cutanée, voire à l'oedème. Ces manifestations ne sont pas à prendre à la légère. En effet, si les intolérances alimentaires n'auront qu'un impact limité sur la santé, les allergies, elles, peuvent s'avérer dangereuses voire mortelles. Comment savoir si l'on est allergique et que faire le cas échéant ? Suis-je allergique ?

En cas de troubles digestifs et, parfois, extra-digestifs qui durent dans le temps, il convient de se renseigner et de regarder d'un peu plus près dans notre assiette.

On peut alors constater que certains aliments, ou certains types d'aliments provoquent des réactions.

Si tel est le cas, la première chose à faire sera de supprimer ces aliments durant quelques jours (l'idéal étant 2 semaines) afin de voir si l'éviction engendre une amélioration.


Si ce n'est pas le cas, les troubles ressentis ne viennent pas de ces aliments.


Mais si c'est le cas, il convient d'approfondir un peu les recherches. Il faut alors consulter votre médecin généraliste et lui parler de vos troubles ainsi que de l'amélioration ressentie lors de l'éviction. Il pourra alors vous prescrire une prise de sang à la recherche d'anticorps spécifiques de l'allergie ou vous rediriger vers un allergologue.


Allergie ou intolérance ?

La prise de sang va permettre de confirmer ou non l'allergie.

Il faut faire la différence entre une intolérance alimentaire et une allergie.


Lors d'une intolérance alimentaire on constate des désagréments digestifs liés à l'ingestion d'un aliment ou d'un type d'aliments. Néanmoins, le système immunitaire n'entre pas en action, contrairement au cas de l'allergie.

L'intolérance est lié à un déficit enzymatique, passager ou permanent et qui empêche la bonne digestion de l'aliment concerné.


Lorsqu'il s'agit d'une allergie, le système immunitaire sur-réagit à un allergène et provoque différents symptômes qui peuvent être graves, voire mortels.


Quelle est la marche à suivre en cas d'allergie ?

Si l'allergie alimentaire est confirmée, il faut cesser la consommation de l'aliment ciblé. Cela peut paraître simple dit comme cela, mais ce n'est hélas pas toujours le cas.

En effet, lorsqu'il s'agit d'une allergie au gluten (maladie coeliaque), les malades doivent connaître les différentes céréales contenant du gluten. Il leur est en effet nécessaire de vérifier l'absence de cet allergène tout en variant suffisamment son alimentation.

Les personnes allergiques aux œufs devront, elles aussi, être attentive à la composition des aliments. En effet, on retrouve de l'oeuf dans de très nombreuses préparations.


La liste des allergènes alimentaires est longue et je vous épargnerai la lecture d'une telle liste. Cependant, voici les allergies alimentaires les plus fréquentes :

- Protéines de lait de vache,

- Lactose,

- Gluten,

- Arachide,

- Oeufs,

- Fruits.


Pour en savoir plus, vous pouvez jetez un coup d'oeil aux autres parties de cet article:

- Partie II: Les allergies alimentaires chez les enfants.

- Partie III: Présentation de différents substituts d'allergènes.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now