• atableavecannegaelle

Le rééquilibrage alimentaire: quezaco?

Mis à jour : févr 17


Un des pillier du rééquilibrage alimentaire est la consommation suffisante de fruits et de légumes.

Le rééquilibrage alimentaire : quezaco ?

On en entend parler depuis quelques temps : le rééquilibrage alimentaire. Mais, de quoi s'agit-il, au juste ? Nous avons tous nos petites habitudes alimentaires. Elle peuvent être bonnes mais aussi mauvaises. Et nous n'en sommes pas toujours conscients. Un rééquilibrage alimentaire aura pour but, comme son nom l'indique, de chasser nos mauvaises habitudes et d'effectuer des réajustements afin d'obtenir un meilleur équilibre alimentaire.

Quels sont les avantages d'une alimentation équilibrée ?

Un régime alimentaire équilibré a de nombreux avantages. Le premier venant à l'esprit de beaucoup concerne le poids. Avec une alimentation équilibrée on évite en effet les écarts de poids. Mais ce n'est pourtant pas l'avantage le plus important à mon sens. Un régime adapté à son mode de vie permet d'apporter à l'organisme tout ce dont il a besoin. Tant au niveau des macro-nutriments (protéines, lipides, glucides) qu'au niveau des micro-nutriments (vitamines, minéraux). Le corps a donc tout ce dont il a besoin pour fonctionner correctement. On évitera alors un certain nombre de problèmes de santé (car un organisme qui fonctionne bien est plus à même de se protéger contre les infections) et les carences (anémies par exemple). On sera également moins fatigué, nos cheveux, nos ongles et notre peau seront plus beaux. Bref, il n'y a que des avantages à manger équilibré.

Je mange 5 fruits et légumes par jour, je mange équilibré alors !?

L'équilibre alimentaire ne se résume pas à manger suffisamment de fruits et de légumes. 5 portions de végétaux ce n'est pas vraiment assez. Et puis, s'il s'agit uniquement de 5 portions de fruits, cela va créer un déséquilibre. Un rééquilibrage alimentaire commencera par une enquête alimentaire afin de savoir ce que vous mangez, comment vous le mangez et si vous mangez beaucoup ou non. Cela concerne également les boissons. Pour cela il faudra répondre à un questionnaire ou bien remplir un journal alimentaire. Dans ce dernier cas, il sera nécessaire de noter absolument tout ce que l'on mange durant une période donnée. C'est un travail fastidieux mais qui permet d'avoir une idée précise des habitudes alimentaires. Néanmoins, le journal doit être tenu durant une période suffisamment longue pour être représentatif de l'alimentation habituelle. Autre écueil : tenez ce genre de journal entre le 24 décembre et le 31 janvier ou en période de ramadan et vous obtiendrez un résultat assez différent de ce que vous avez l'habitude de manger le reste de l'année. Enfin, le questionnaire aura l'avantage d'être plus représentatif des habitudes dans leur ensemble, mais il sera moins précis. Il peut être facile d'oublier de mentionner le carré de sucre qu'on prend avec son thé ou son café. Pourtant, si l'on boit plusieurs boissons de ce type par jour, cela a de l'importance. Quoi qu'il en soit, il est à noter que dans un cas comme dans l'autre, il est important d'être honnête. Le professionnel qui vous suit n'est pas là pour vous juger mais pour vous aider. Si vous lui cachez les sodas que vous buvez ou les sucreries que vous grignotez régulièrement, il aura beau faire son maximum, il ne pourra pas vous aider !

Je veux me lancer ! Mais à qui dois-je m'adresser ?

Plusieurs solutions s'offrent à vous. Il existe des médecins nutritionnistes. Ce sont des médecins spécialisés dans l'alimentation. Il ne faut pas les confondre avec des nutritionnistes. En effet, en France, l'appellation nutritionniste n'est pas encadrée. Par conséquent, n'importe qui peut se proclamer nutritionniste, même s'il n'y connaît rien. A l'heure d'internet, on voit de plus en plus de personnes qui proposent de suivre leur alimentation « healthy », mais bien souvent, ce n'est pas si healthy que ça... Ces personnes sont pleines de bonnes intentions et se sont renseignées sur leur sujet, mais probablement uniquement sur leur sujet ! Elles n'ont pas nécessairement tous les éléments nécessaires à l'établissement d'un régime équilibré. Et ce qui est équilibré pour leur organisme ne le sera probablement pas pour une autre personne. Pour en revenir aux médecins nutritionnistes, il peut être compliqué d'en trouver et d'obtenir un rendez-vous. L'autre solution est d'aller voir un(e) diététicien(ne). En effet, la profession de diététicien est très encadrée. Il faut avoir suivi un cursus précis (BTS diététique ou un DUT génie biologique option diététique) validé par un diplôme d’État. Les rendez-vous son plus faciles à obtenir néanmoins les consultations ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Certaines mutuelles offrent cependant un remboursement partiel (il faut se renseigner). Les professionnels de la nutrition (médecin nutritionniste ou diététicien) pourront vous établir un bilan alimentaire ainsi qu'un régime adapté. Ils assureront également votre suivi et seront là pour répondre à vos questions.


Une fois mon alimentation rééquilibrée, est-ce que je vais rapidement perdre du poids ?

Cela va dépendre des sensibilités personnelles. Tous le monde ne réagit pas de la même manière à un changement d'alimentation. Certaines personnes vont voir un changement très rapide, alors que d'autres vont perdre plus lentement. De même, une perte de poids peut ralentir au bout de quelques semaines chez quelqu'un et au bout de plusieurs mois chez quelqu'un d'autre ! L'important est que, s'il y a une perte de poids (ou une prise de poids chez une personne en sous poids), elle sera durable !


Y a t'il des contres indications à un rééquilibrage alimentaire ?

Le rééquilibrage alimentaire est une démarche qui présente de nombreux bénéfices mais il faut être prêt à aller jusqu'au bout, à modifier sur le long terme ses habitudes alimentaires et se dire qu'il n'y y aura pas de retour en arrière ! Il est important d'être motivés afin de mener à bien ce projet qui aura de nombreux bénéfices sur votre santé. Néanmoins, il est évident qu'on ne demandera pas à une personne en fin de vie de rééquilibrer son alimentation. Dans ce cas, certaines modifications peuvent être apportée afin d'apporter plus de confort, mais obtenir un parfait équilibre de l'alimentation n'apportera pas grand chose si ce n'est des contraintes inutiles. Pour conclure, le rééquilibrage alimentaire concerne les personnes en bonne santé, ou ne nécessitant pas de suivre un régime particulier. C'est une démarche personnelle qui impose qu'on s'y engage sérieusement. Dans ce cas, les bénéfices seront nombreux et ce qui semblait être une contrainte au départ deviendra rapidement une routine!

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now